Chaque début d’année marque le commencement d’un nouveau cycle : les jours rallongent, la lumière et le soleil vont peu à peu se refaire une place. Comme l’an dernier, j’essaie de poser mes envies sur le papier, pour esquisser une feuille de route. Les grands thèmes de travail vont être dans la lignée de ceux que j’avais définis pour 2018, qui a été pour moi une année très prolifique, avec au programme :

  • Le Matsbootcamp, de janvier à juin, que j’ai exposé dans un article précédent, et qui m’a vraiment fait progresser en illustration
  • Un stage de chancelière à Paris en juillet avec Julien Chazal, qui m’a (re)mis le pied à l’étrier de cette écriture magnifique et exigeante
  • Ma participation au challenge « Folktale Week » sur Instagram, que j’ai a-do-ré autant pour le faire que pour découvrir encore plein de beaux talents
  • La refonte complète de mon portfolio en ligne
  • Le début du travail sur des carnets thématiques : je vous ai présenté mon carnet de vacances, mais j’en ai démarré plusieurs autres sur d’autres thèmes comme le haiku, ou le crayon de couleur. Je vous en reparlerai plus longuement, car ce mode de travail m’a énormément apporté et fait progresser.
  • La réalisation du logo pour le site Plastic Ethics : un projet porteur de sens auquel j’ai été contente d’apporter un petit grain de sel.
  • Une collab avec Emmanuelle (aka Escampette) autour de l’art et la matière

L’année qui vient sera de nouveau placée sous le signe des fleurs, de la nature, et de la poésie, tout cela au travers de plusieurs projets et envies que voici :

Matsbootcamp : I’m back !

Je n’ai pas résisté, je rempile pour la saison 2019. J’ai tellement appris, je me suis amusée, j’ai galéré, souffert, progressé… Bref j’y retourne de février à juin, et je suis curieuse de découvrir les thèmes qui vont nous être assignés pour cette saison  !

Armée d’un Ipad et de Procreate, cela va grandement me faciliter la tâche pour la mise en page, les retouches et le nettoyage des illustrations faites à la main et au pinceau. Car c’est maintenant un fait établi, le 100% digital, ce n’est pas pour moi, trop peu de plaisir, trop peu de sensations. Cela sera un outil comme un autre, comme une gomme ou une règle, mais je reste attachée aux mediums traditionnels et au papier.

 

Légère comme une plume

Rien à voir avec un régime détox, enfin si plutôt, car mon plus gros défaut en calligraphie est d’avoir la main un peu lourde, de manquer de légèreté. Même si j’ai fait de gros progrès avec l’anglaise, c’est une autre paire de manche avec les écritures à la plume biseautée. Donc objectif 2019 : on allège tout ça !

Pour ce faire, je vais poursuivre le travail de la Chancelière, avec laquelle j’ai un rapport amour-haine assez prégnant, avec différents outils : plume, automatic pen, tire-ligne, feutre, pinceau plat, pinceau pointu. La chancelière étant une des bases de la calligraphie gestuelle, j’espère exploiter tout ça à fond lors du stage avec Massimo Pollelo en avril à Lyon.
Dans mes rêves les plus fous, j’aimerais vraiment, mais vraiment, faire de la super belle gestuelle au pinceau ou au brushpen. A suivre…

Refaire un alphabet fleuri

J’ai beaucoup aimé travaillé sur l’alphabet un peu « folk art » en avril dernier. Aussi j’aimerais bien en refaire un autre, un peu différent, peut-être pour le challenge #36daysoftype sur Instagram.

 

Développer les illustrations au crayon de couleur

Travailler au crayon de couleur a été une révélation cette année. Ça a été un vrai plaisir d’explorer une nouvelle technique avec ce medium que je n’utilisais pas du tout et que je croyais réservé au coloriage. Je crois que j’ai vraiment quelque chose à creuser de ce côté là, que ce soit pour l’illustration ou le lettrage.

Voilà les grands axes pour 2019, auxquels viendront se greffer ce que la vie m’apportera et que j’accueillerai avec joie: du partage, des rencontres avec d’autres artistes, une collab inattendue, de nouveaux articles rien que pour vous…

Je vous souhaite à tous une très belle année, riche en inspiration et en couleurs !

Véro

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :