Les changements de période sont toujours propices aux bilans et aux nouvelles (bonnes) résolutions. Se fixer des objectifs pour la nouvelle année : bateau ? banal ? Pourquoi pas, mais que ce soit pour la nouvelle année ou toute autre occasion, il est parfois bénéfique de prendre un peu de recul et de faire le point sur ses envies.

2017 a été une année assez intense, notamment avec la création du blog qui n’était pas vraiment prévue. Créer Lettres & Co a été une belle aventure – je passe les petites galères techniques et autres grands questionnements. Le blog démarre fort à ma grande surprise. Et à ma grande joie aussi, car c’est un investissement personnel important, et j’aurais été  désolée de n’avoir pour lecteurs que ma maman et mes copines, même si leur soutien est inestimable.

Lettres & Co, c’est avant tout le partage d’un cheminement, d’un savoir-faire en construction, d’inspirations et de petits conseils pour progresser. Aujourd’hui, je partage avec vous mes envies pour la nouvelle année. Comme chaque année, j’essaie de les mettre en forme de façon à pouvoir les afficher au dessus de mon bureau, comme un pensum.

Les objectifs artistiques de l’année 2018

  1. Aller à l’essentiel

Ce petit « mantra » me hante depuis qu’il m’a été susurré lors d’un stage fin novembre. Aller à l’essentiel, ce n’est pas épurer ou élaguer. C’est se concentrer sur la substance, et s’affranchir des fioritures, car on en a pas besoin. Un bel objectif, surtout pour moi qui ait tendance à rajouter un peu de ceci, un peu de cela… Plus qu’un objectif, un défi en fait !

2. Raconter un jardin poétique, extraordinaire et luxuriant

Dans la lignée de 2017, le végétal va peupler voire envahir mes travaux. A la manière des enlumineurs, me direz-vous, mais de façon plus contemporaine, même si l’enluminure est pour moi une source d’inspiration importante. Dans la continuité du stage « Lettres et Fleurs » et de mes travaux d’illustration, je vais poursuivre la recherche, créer le foisonnement, asseoir un beau répertoire de formes. Ce jardin sera poétique et extraordinaire, je l’espère ! Vous y croiserez peut-être quelques créatures sorties d’on ne sait où…

Plus que jamais, j’ai envie de raconter des histoires

3. Magnifier l’écriture dans sa simplicité

Une jolie phrase pour dire que je vais continuer de perfectionner les écritures que je pratique déjà régulièrement. Pas d’envie particulière d’en apprendre une nouvelle, mais plutôt l’objectif de faire mieux, de travailler la pureté du trait et l’expressivité.

4. Travailler le geste, la composition, l’énergie

En continuité du point 3., le point 4 vise à faire des trucs très complexes, mais que les personnes qui le voient ne s’en rendent pas compte . Vous me suivez ? En fait, je trouve toujours qu’il y a un petit quelque chose de pas naturel, de bancal dans mes compos ou dans mon écriture. L’idée ici c’est un peu l’idée du nombre d’or : que le résultat soit évident, que ça aille de soit. J’aime aussi l’idée de l’énergie, du mouvement : à voir comment exploiter tout ça !

Pour mettre en application ces points 3 et 4, je pense travailler avec les haïkus, ces petits poèmes japonais qui en 3 vers sont un concentré de poésie, de vie et… d’efficacité !

Je vais aussi travailler abondamment la gestuelle, au tire-ligne et à la plume fine.

5. Célébrer l’enfance, la nature, l’imagination et le merveilleux

C’est peut-être l’époque ou l’âge ou les deux : seule à ma table de dessin, je veux décoller, rêver, partir, revisiter de bonnes sensations. Au travers de la poésie de Bobin, d’Anna de Noailles, de Prévert, de Bashô, ou dans des petits tableaux sans texte, dans des linogravures, des cartes, on verra. J’aimerais aussi illustrer un petit conte.

6. Faire de belles rencontres artistiques et toujours… partager !

Que ce soient des rencontres sur la toile (notamment Instagram) ou dans la vraie vie, je dois dire que le talent des autres m’inspire énormément. J’aime admirer leurs travaux, j’aime échanger les petits secrets de fabrication, j’aime discuter des astuces… Concrètement, je vais bien sûr continuer d’être très présente sur Instagram et faire au moins un stage dans les 6 prochains mois pour découvrir de nouvelles choses. Moi qui ait travaillé très seule pendant des années (c’est là que vous sortez votre petit mouchoir, merci), je ne sais pas comment vous dire à quel point il est fondamental de partager pour progresser. Montrer son travail, se confronter aux autres, échanger, rire, parler des projets, s’ouvrir sur le monde.

De nouvelles rencontres, ce seront aussi, peut-être, j’espère, de nouvelles collaborations…

Partager, ce sera au travers de Lettres & Co, évidemment. Toutes ces envies vont se matérialiser peu à peu dans des créations et différents projets. J’ai bien sûr prévu de partager tout cela avec vous, dans des tutos ou des pages de découvertes. J’espère que le credo poétique, végétal et merveilleux vous inspire !

Voilà, 2018 c’est parti ! Avez-vous défini vos objectifs artistiques ? N’hésitez pas à partager dans les commentaires !

Je vous souhaite à tous et toutes une magnifique année, pleine d’inspiration, de courage, de force, de vitalité, d’énergie créatrice !

Véro

 

2 thoughts on “Se fixer des objectifs pour la nouvelle année”

  1. Eh oui Véro, les objectifs doivent être fixés Et pour ce faire, il a fallu que je « soldes » deux travaux restés en attente depuis environ 12 ans ! Voilà j’ai terminé « Noël au château  » et le petit conte  » Béé Moutonnet », et je me sens enfin libre d’imaginer autre chose… autour de poèmes de Maurice Carême et de Jacques Prévert et aussi de calligrammes.
    Ceci dit j’adore ton tableau 2018, c’est une superbe liste de souhaits. FAire un petit conte, c’est exprimer une sentiment profond qui vient du cœur, c’est très stimulant. Vas-y.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :