La période de confinement et de post-confinement progressif a été l’occasion de voir les pratiques digitales se développer à vitesse grand V. Vous l’avez peut-être expérimenté avec le télétravail, les téléconsultations avec les médecins ou l’école à distance : chacun a dû s’adapter et changer son mode de fonctionnement dans une période où l’on ne peut plus se déplacer librement.

Ce développement des pratiques distancielles a également touché d’autres domaines comme les activités artistiques. Concernant la calligraphie, il existait déjà une offre, mais la crise COVID-19 a encouragé l’arrivée de petits nouveaux sur le créneau des cours en ligne.

Si vous connaissez déjà ce type de formule, cet article ne va pas forcément vous intéresser, mais je vous invite à faire part de votre expérience en commentaire. Pour ceux/celles qui hésitent encore avant de se lancer, ou qui ne savent pas où chercher, ou qui se demandent si c’est bien ou pas, cet article est fait pour vous et répondra normalement à vos interrogations.

Personnellement j’ai suivi des cours en ligne depuis quelques années sur des plateformes comme Skillshare ou Domestika, et plus récemment sur Acorn Arts et sur le site de Barbedor Paris. Donc je connais un peu le sujet, d’une part, et d’autre part, à titre professionnel, je travaille aussi sur l’enseignement à distance (e-learning) et la pédagogie pour adultes, ce qui me permet d’avoir une lecture un peu critique des différentes formules. C’est parti !

Comment se passe un cours en ligne ?

Il y a 2 possibilités :

  • Soit le cours est « synchrone », c’est à dire que vous êtes dans une salle de classe virtuelle avec d’autres élèves et le prof déroule son cours en « live »  devant vous. En général, le cours est enregistré, ce qui permet de revoir la vidéo plus tard. L’avantage de cette formule est que l’on peut poser des questions en direct. L’inconvénient, ce sont les éventuels couacs techniques, problèmes de sons ou de bande passante, qui rendent parfois la vidéo moins fluide que si elle était pré-enregistrée.
  • Soit le cours est pré-enregistré : le prof a préparé toutes ses vidéos à l’avance, et vous les regardez à votre rythme. Dans ce cas, il n’est pas possible de poser des questions en direct, mais généralement un forum est mis à disposition pour permettre aux étudiants de poser leurs questions. Avec les vidéos pré-enregistrées, la qualité est généralement au rendez-vous, et il n’y a pas de problème technique.

Combien de temps dure un cours en ligne ?

Cela dépend, il y a de tout :

Chez Barbedor, pour le cours que j’ai suivi, nous avions 4 RV d’une heure et demi répartis sur un week-end, en mode « synchrone ». Cela se fait bien, je n’ai pas trouvé que cela posait de problème au niveau concentration, mais cela peut être un peu soutenu pour certains : dans ce cas, pas de problème car on peut re-visionner l’enregistrement du cours, en une ou plusieurs fois.

Au total cela faisait 6 heures de cours.

Sur Acorn Arts, j’ai suivi des cours proposés par Yves Leterme, qui sont très denses : de ce fait, Yves étale la mise à disposition des vidéos sur 6 semaines, à raison d’une à deux heures de video par semaine. Le programme est progressif, avec des devoirs donnés entre chaque cours. Au total, cela fait environ 8 à 10h de videos.

Sur des plateformes comme Skillshare, le format est plus expéditif : les vidéos sont très courtes, une dizaine de minutes, et au total un cours dure en moyenne 1 heure. Autant dire qu’on n’en retire pas la même substance, quelle que soit la qualité du prof.

Ce qu’il faut savoir : comme pour un stage dans un atelier, lorsque vous vous inscrivez à un cours en ligne vous allez mobiliser du temps. Pour bien en profiter, pensez bien à votre disponibilité.

Est-ce que l’on peut vraiment apprendre la calligraphie via un cours en ligne ?

Ma réponse est oui, sans hésitations, si :

  • l’intervenant est bon pédagogue et a bien structuré son cours (mais c’est vrai aussi dans les cours en salle)
  • Les gestes sont bien filmés et expliqués (et pour ce que j’ai vu c’était toujours très bien)

En fait, on a avant tout besoin de voir le geste, plusieurs fois, et d’avoir toutes les explications qui vont avec, y compris ce qu’il ne faut pas faire ou les erreurs courantes des débutants.

L’avantage du cours en ligne c’est que l’on peut revoir et re-revoir si nécessaire, là où on ne peut pas rembobiner un prof dans la vraie vie ou lui demander de refaire x fois la même chose.

Après, il y a le regard que porte le prof sur ce que vous faites, comment il peut aider à corriger vos erreurs, et le partage avec les autres étudiants. A cet égard, je trouve que le distanciel pêche un peu mais pas complètement.

En effet, parfois, en salle de cours, on est pas dans le truc, pas bien dans ses pompes, intimidé.e par le prof ou les autres élèves… Et c’est bien humain. Avec le distanciel, on a moins d’appréhension, on peut travailler tranquille comme on veut en prenant le temps, mais effectivement, personne n’est là pour corriger le geste qui va de travers, la mauvaise posture etc.

D’où cette vérité vraie : chaque formule a ses avantages et ses inconvénients !

Dans certains programmes, vous pouvez rendre vos devoirs, et le prof les corrige en vous indiquant ce qui peut être amélioré. Yves Leterme poste les corrections sur tous les devoirs rendus : donc on apprend aussi beaucoup du travail des autres.

Sur Skillshare/Domestika, ne vous attendez pas à une telle démarche : le cours est en libre-service, il n’y a aucun coaching, vous êtes totalement seuls.

Barbedor Paris

Quelles sont les ressources disponibles dans un cours en ligne ?

J’ai cité les vidéos car ce sont les principaux supports de cours mais généralement le cours donne accès à d’autres ressources :

  • Support de cours en PDF avec les modèles
  • Liste du matériel recommandé
  • Liens vers des ressources du web en lien avec le cours
  • Pages avec des grilles vierges pour pratiquer
  • Etc…

A cela s’ajoutent souvent des documents/ressources mis à disposition par les autres  étudiants, plus le forum dans lequel on apprend aussi beaucoup.

Combien de temps a-t-on accès au cours une fois que celui-ci est terminé ?

En général, le cours reste accessible plusieurs semaines afin de pouvoir revoir les videos. Ceci est toujours précisé dans la description du cours, à lire avec attention.

Quel investissement personnel faut-il envisager pour en tirer le meilleur parti ?

Cela dépend de la durée du cours, s’il faut rendre des devoirs ou non, et avant tout de votre motivation.

Pour les cours d’Yves Leterme, qui se déroulent sur 6 semaines, mieux vaut avoir une bonne dose d’énergie et du temps disponible pour travailler pendant ces 6 semaines. C’est un rythme soutenu, qui peut être difficile à suivre. Ceci dit, selon votre motivation vous vous y consacrerez corps et âmes ou un peu plus légèrement : c’est à vous de voir, en fait.

Niveau matériel, de quoi a-t-on besoin pour suivre un cours en ligne ? Faut-il des compétences informatiques ?

Il vous faut un appareil pour vous connecter sur internet et de quoi prendre des notes. Un écran de taille confortable est recommandé, je ne conseille pas de suivre des cours sur un smartphone, donc PC ou tablette. Une imprimante est souhaitable pour imprimer les supports de cours.

Niveau compétences informatiques, tant que vous savez aller sur un site, lancer une vidéo et télécharger un document, tout ira bien pour vous.

Combien coûte un cours en ligne ?

Cela dépend de la durée du cours et de l’intervenant, mais je crois pouvoir dire que c’est moins cher qu’un stage en présentiel, surtout si on compte le transport, l’hébergement éventuel, les repas, etc.

Existe-t-il des cours en ligne de calligraphie en français ?

Alléluia! | La Torche et l'Épée

Oui !!!! Merci à Philippe Dabasse et son association Barbedor, les cours en français existent désormais ! C’est en effet difficile, si on a un petit niveau, de suivre un cours en anglais. L’effort de concentration est doublement intense.

Sur Domestika, j’ai suivi des cours en espagnol (que je ne parle pas), sous-titrés en anglais et cela demande quand même un effort significatif ! On apprend beaucoup mieux dans sa langue maternelle, les professionnels de l’enseignement vous le diront.

Donc j’en profite : appel aux calligraphes francophones ! Pensez à tous ces élèves avides d’apprendre, faites des cours en ligne !

Comment ne pas craquer pour le Chat Potté? | Cinéma | 7sur7.be

Conclusion

Apprendre la calligraphie via des cours en ligne, c’est possible et ça se passe bien. L’ère digitale met à portée de clic toute la compétence d’experts, ce serait dommage de ne pas en profiter. Cela ne remplace pas le plaisir des belles rencontres et le contact humain, évidemment, ce qui fait que ces deux approches peuvent finalement parfaitement co-exister, même au delà de la crise sanitaire actuelle.

Avant de vous inscrire à un cours, vérifiez bien :

  • La teneur du programme : est-ce que cela correspond bien à vos attentes ?
  • La durée du programme
  • L’accès aux cours une fois que ceux-ci sont terminés
  • Votre disponibilité, pour en tirer le meilleur parti.

Pour être informé.es des propositions de cours en français, suivez le compte de Barbedor sur Instagram ou Facebook. Si d’autres cours en français se profilent, je vous tiendrais au courant, en espérant que cet article a offert le bon éclairage pour ceux qui doutaient,

A très bientôt

Vero

#lettresanco

4 thoughts on “Que penser des cours de calligraphie en ligne ?”

  1. Personnellement, je suis les cours en ligne de Yves Leterme et je suis conquise ! Il est très pédagogue. De plus, il corrige en un temps record nos devoirs et le forum est aussi une source d’inspiration et d’échanges. Comme tu le dis dans ton article Véronique, les cours sont très denses, il vaut donc mieux être motivé ! Mais on peut regarder les vidéos à son rythme pendant plusieurs semaines après la fin des cours. En bref, je recommande !

    1. Oui Florence, je crois qu’on avait déjà suivi ensemble celui sur la Chancelière, maintenant les capitales : top niveau, on apprend vraiment beaucoup, et on travaille aussi beaucoup !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.