Cela faisait un moment que j’avais envie d’écrire sur la quête d’un style artistique. Quelle que soit la discipline que l’on pratique, la question de la quête d’un style personnel, d’une voie propre, fini par émerger. Qui ne s’est pas un jour désespéré devant ses travaux en se disant « Ça manque de cohérence », « ce n’est pas moi », « il n’y a pas de fil conducteur », « c’est tout pêle-mêle », bref… « je n’ai pas de style » !

Et au contraire, parmi les artistes que vous suivez, ne vous êtes vous jamais exclamé.e : « J’adore tellement son style ! »

C’est en tombant sur la proposition d’Y-Lan du blog Lettering Créatif, pour participer à un carnaval d’articles sur le sujet, que je me lance enfin pour vous livrer quelques pensées et quelques pistes. Je vous propose également d’explorer votre univers artistique, en le cartographiant, tout simplement.

Pourquoi chercher à tout prix à avoir UN STYLE artistique?

Cela fait plus joli sur le fil Instagram (très mauvaise raison !), et bien sûr on identifie plus facilement vos œuvres grâce à cette patte, cette touche toute personnelle qui n’appartient qu’à vous. Partir à la conquête d’une audience sans fil rouge, c’est difficile, car vos lecteurs ont besoin de repère. Si vous ambitionnez de professionnaliser votre approche artistique, avoir un style qui se démarque est  incontournable : c’est votre « plus produit », celui que l’on vient chercher chez vous plutôt que chez le voisin.

Mais à part ça, si vous êtes amateur passionné, ou un débutant volontaire, qu’est-ce que cela peut bien faire d’avoir un style ou pas ? Après tout, pourquoi vous enfermer dans des cases, si votre idée est au contraire d’expérimenter plein de choses différentes ? Je n’ai pas de réponse définitive à cela, si ce n’est qu’au bout d’un moment on sort un peu de l’expérimentation et du touche-à-tout pour se focaliser sur ce qu’on aime vraiment. C’est un premier pas vers une approche plus personnelle.

Qu’est-ce que LE STYLE d’un artiste ?

Un style artistique, c’est la voix de l’artiste, reconnaissable entre mille, témoin de sa personnalité. Cela regroupe :

  • Ce qu’il est, en tant que personne, à un instant T
  • Ce qu’il aime faire
  • Ce qu’il veut partager/communiquer
  • Ce qu’il sait faire, son savoir-faire qui peut-être spécifique (par exemple : utilisation de la feuille d’or, l’art digital…)

Comment trouver son style artistique?

Trouver son style est une démarche sur le long terme. La plupart des artistes que je connais, et qui ont une identité très forte, ont au moins dix années de travail et de recherches derrière eux. Et durant ces années, ils ont appris à se connaitre, ils ont exploré de multiples possibilités, puis ils ont fait des choix et ils ont travaillé sans relâche.

Mais comme il faut bien partir de quelque part, je vous propose un petit exercice auquel je me suis livrée il y a deux ans : cartographier son univers artistique personnel.

L’idée est que dans la foule des possibles, il faut élaguer, choisir de préférence ce que l’on aime, ce qui nous définit le mieux et ensuite orienter son travail dans cette direction.

Des dessins simples, stylisés, enfantins; des motifs folks; une palette restreinte et contrastée : le style « Lettres & Co » ?

Créer la carte de son univers artistique

Pour faire ce petit travail introspectif, je vous recommande de prendre une feuille A3, des crayons, des feutres ou des surligneurs.

Au centre de la feuille, tracez un cercle : c’est vous. Vous pouvez dessiner votre portrait, ou coller une photo de vous qui vous représente fidèlement.

A partir de VOUS – le point de départ – vous allez réfléchir sur différents thèmes qui caractérisent votre travail:

Techniques/Mediums :

Quelles sont vos techniques préférées, que vous les maîtrisiez ou non ? Qu’aimeriez vous apprendre ? Quelles sont les techniques que vous maîtrisez parfaitement ?

Supports :

Papier, tissus, toile, digital : quels sont les supports de vos œuvres ? Quels sont ceux sur lesquels vous aimez travailler?

Couleurs :

Quelles sont les couleurs que vous aimez (regardez dans votre garde-robe, dans votre maison) ? Quelles couleurs retrouve-t-on communément dans vos travaux ?

Références :

Références culturelles/familiales, goûts littéraires, musicaux, cinématographiques : c’est le moment de faire le point sur les univers qui vous inspirent.

Récurrences :

Observez vos travaux et notez ce qui revient souvent, comme une petite signature. Ce peut être un motif, des couleurs, un thème que vous abordez, un type de mise en page. Cherchez les points communs à vos divers travaux : ils esquissent peut-être votre fil conducteur.

Des fleurs, des branchages, des points : ce sont des éléments que l’on retrouve souvent dans mes illustrations

Thèmes de prédilection :

La nature, l’amour, le voyage, la nostalgie, l’amitié, la fête, la solitude, la mort, la colère…. Quels sont les thèmes qui vous inspirent et qui transparaissent dans vos œuvres ?

Une fois que vous avez bien progressé sur toutes les branches, entourez ou surlignez ce qui vous parait le plus important, ce vers quoi vous souhaitez tendre le plus.

D’une autre couleur, entourez ce que l’on retrouve souvent dans votre travail. Vous devriez commencer à voir apparaître les contours de votre univers artistique.

Lorsque je l’ai fait, j’ai d’abord beaucoup griffonné, barré, gommé. Ma page était totalement anarchique, pas belle. Je crois que c’est bien de se lâcher, de le faire en plusieurs fois, sur plusieurs jours, en y revenant.

Ensuite j’ai synthétisé et tout mis au propre, bien soigneusement.

Et après ?

Ma carte m’a accompagné, un peu comme un guide. Un peu comme une béquille, aussi, dans les moments de doute et d’égarement. Elle m’a aidé à moins me disperser, et à me concentrer sur des sujets ou des pratiques/techniques, sur lesquelles j’ai pu construire et progresser.

Aujourd’hui, je pense que c’est un travail que je peux refaire, car beaucoup de choses ont évolué et mes envies s’affirment un peu plus (voir plus bas).

Creuser les pistes, explorer davantage, travailler

La carte a mis en évidence des traits forts, récurrents : il faut continuer d’explorer dans cette voie.

Vous pouvez, par exemple, conforter cette carte avec un beau moodboard, pour la rendre encore plus visuelle.

Et ensuite, il faut travailler, se tromper, recommencer…

Pas de recette miracle, sauf rester authentique et en mouvement

Connais-toi toi-même… pour se forger une identité propre et de ne pas être le clone d’untel ou une telle. Le pire ennemi, dans ce chemin, est à mon avis de se raccrocher à des tendances et des phénomène de mode. C’est le meilleur moyen de décrocher de soi-même, de manquer d’authenticité. De plus, comme on le sait, les modes sont éphémères…

Enfin, il faut se dire que sur une vie, le style d’expression d’un artiste évolue. Alors, un style pour toute la vie ? Sûrement pas, car on change, on mûrit, on est affecté par des épreuves, on se construit via nos expériences, on découvre de nouvelles choses : autant de facteurs qui font que le style évolue aussi. Regardez les œuvres de Picasso, de Van Gogh ou de Matisse au début et à la fin de leur vie, quel chemin parcouru !

Trouver sa propre voie

Quand on se cherche, on se raccroche beaucoup aux artistes que l’on admire. C’est normal, on a besoin de modèles. C’est aussi en copiant qu’on apprend mais ce n’est pas suffisant (je ne développe pas ici, si cela vous intéresse, consultez l’article de Marie Boudon sur le sujet de la copie).

Pour se détacher de ses modèles, il n’y a pas de secrets : il faut produire, produire, produire, se tromper, analyser son travail, recommencer…

Conclusion

J’espère que cet article vous a inspiré.e et que vous vous lancez maintenant dans la cartographie de votre univers artistique personnel ! Si vous souhaitez aller plus loin, je vous recommande deux ouvrages inspirants :

La voie du créatif, de Guillaume Lamarre, qui retrace au travers d’expériences d’artistes connus les différentes facettes de leur cheminement.

J’ose créer, de Marie Boudon, qui explore de nombreuses pistes pour développer votre pratique artistique et trouver votre voie personnelle.

Edit du 04/10/2019 : Y-Lan a compilé les articles écrit sur le sujet du style artistique sur son blog Lettering Creatif. Je vous invite à y faire un tour, pour d’autres réflexions inspirantes !

A très bientôt !

Véro

10 thoughts on “Comment trouver son style artistique ?”

  1. Merci pour cet article ! J’ai laissé tombé le défi inktober parce que je n’étais pas toujours en accord avec ce que je faisais, je vais tenter la mindmap !

    1. J’espère que ce travail va t’aider. Prends ton temps, surtout, et observe bien tout ce que tu as fait jusqu’à maintenant : il y a surement un fil rouge…

  2. Superbe article, j’adore ton approche ! L’idée du mindmapping est excellente ! Je vais tenter ! Merci d’avoir participé à mon carnaval d’articles ! J’espère que tu auras aussi fait de belles découvertes chez d’autres artistes du coup !

    1. Je n’ai pas encore tout lu ! J’attends d’avoir un moment un peu tranquille pour les lire attentivement. Ce qui est sympa, c’est que les approches sont différentes, même si complémentaires. Chacun a abordé le sujet sous son prisme, du coup le cocktail est très riche !

  3. Merciii bien d accord avec tout cet intéressant exposé, surtout ne pas tenter d imiter les autres ,Tiffany

    1. On peut imiter quand on apprend, mais c’est vrai qu’il faut ensuite s’en détacher et voler de ses propres ailes !

      1. Merciiiiii c est intéressant de trouver son propre ressenti ,d arriver à exprimer ses gouts ,ses idées , même si au début c est laborieux, merci beaucoup pour tous ces articles à chaque fois si interessants ,Tiffany

  4. Bonjour Véro,
    Merci pour cet article très sympa sur le style de l’artiste.
    Je vais faire ta carte mentale. J’ai le beau logiciel imindmap de Buzan. J’aime bien l’utiliser aussi !

    Alors tu vois, moi mon pb c’est que je pense avoir trouver le style de tableaux que j’aime faire mais je n’en ai fait que 3 avant l’été et puis je bloque sur un nouveau tableau. J’ai du mal à enchaîner. Je veux faire des putti, alors les modèles sont éparpillés sur les ordis de la maison, celui que j’ai esquissé est moche (mais le modèle n’était pas tellement beau aussi hihi!), donc du coup ça m’a fait décrocher ! Et aussi je n’arrive pas à retrouver un rythme de création, faut dire que les journées sont bien pleines.

    Bon j’arrête de te raconter ma vie hihi ! Je voulais te dire que si tu as des idées, je suis preneuse pour un article comment entretenir son style, ou comment s’organiser pour créer et cultiver son style ??
    Enfin si le coeur t’en dit bien sur …

    Bises
    Claudine

    1. Coucou Claudine

      Contente que cet article t’inspire et que tu te lances dans ta mindmap ! Essaie peut-être de la travailler sur papier avant de la mettre au propre sur ton logiciel. Tu sais qu’écrire à la main permet de mieux réfléchir 😉

      Pour ta problématique de la continuité, je reprendrais ce que nous a transmis Yves Leterme : travailler pour se constituer un répertoire (de formes, de couleurs, de motifs…), qui deviendront un peu des marqueurs de ton style. Il ne s’agit pas de faire toujours la même chose, mais de disposer de quelques marqueurs forts que l’on retrouve au fil des œuvres et qu’on finit par lier indéniablement a ton travail. Par exemple, un truc simple, c’est une palette de couleur qui t’est propre. Tu me suis ?

      Merci pour ton enthousiasme !
      Véro

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.