Hier après-midi, j’ai profité d’un moment de calme pour explorer des designs fleuris dans un esprit Seventies. J’ai commencé à travailler sur des formes assez géométriques, en essayant des variations : formes de fleurs, intérieur des fleurs, forme des pétales. En allant plus loin, j’ai enchaîné dans mon carnet de croquis avec un petit lettrage – pas très réussi car mal centré, mais au final, c’est surtout le motif fleuri qui m’intéressait.

lettrage et fleurs vintage
Essais dans mon carnet de croquis : lettrage et fleurs vintage
Fleurs Vintage à la gouache
Fleurs Vintage à la gouache : jeux de formes, jeux de motifs

Comme il me restait pas mal de peinture et que je garde toutes mes chutes de papier, j’ai poursuivi avec la création de deux petites cartes. Du coup, c’est ce que je vous propose de faire également aujourd’hui. Cela s’inscrit dans la continuité de ce que nous avons vu sur l’utilisation de la plume palette pour le lettering.

Matériel utilisé

  • Papier, assez épais (160g). Deux feuilles A4 ou une feuille A3.
  • Couleurs : les exemples ci-dessous ont été faits à la gouache, mais vous pouvez aussi bien utiliser de l’aquarelle ou des poscas.
  • Stylos à dessin type Uni Pin.

Idée directrice

L’idée est surtout de travailler la couleur, dans une harmonie terracota / moutarde / turquoise. Des couleurs très Seventies, un peu comme les vieux papiers peints, ou la vaisselle Arcopal des années 1960-1970s.

Ici, j’ai utilisé les gouaches Linel Rouge Cadmium Ecarlate, Ocre Jaune, Stil de Grain, Bleu Turquoise et du blanc. J’ai ensuite procédé à des mélanges légers, pour « rompre les couleurs » : cette méthode consiste à mettre un peu d’ocre et de turquoise dans le rouge, par exemple, afin qu’il soit moins vif, plus « passé », plus « Vintage ». J’ai refait cette opération avec chaque couleur, en ajoutant parfois un peu de blanc.

Vous pouvez faire des essais sur papier afin de trouver vos couleurs, et commencer à dessiner des fleurs de 4-5 pétales, un peu au hasard.

Les fleurs

Les petites fleurs sont peintes à main levée, sans dessin préliminaire. Ensuite, on ajoute un premier gros point d’une autre couleur, puis un petit point avec une troisième couleur qui contraste. Le tout petit point est fait au Posca, pour plus de précision.

Fleurs esprit Vintage
Fleurs esprit Vintage

Vous remarquerez que les points ne sont pas du tout centrés : c’est ce qui donne un petit charme sympa ! De même, les fleurs ne sont pas réparties régulièrement. Elles semblent posées un peu au hasard, comme soufflées par le vent.

Pour les grosses fleurs, vous pouvez faire des essais et laisser parler votre imagination. C’est d’ailleurs un très bon exercice de créativité : imaginer, à partir d’une même forme, plusieurs possibilités de couleurs et plusieurs motifs.

Les cartes

J’ai divisé ma chute de feuille en 2 zones de 20 x 15 cm afin d’avoir des cartes de format 10×15.

J’ai commencé par faire le lettrage au crayon de papier, puis l’ai repassé à la plume palette et à l’encre noire.

Pensez bien à réaliser votre lettrage sur la partie droite de la carte : n’oubliez pas qu’elle sera pliée par le milieu !

J’ai ensuite peint les fleurs. Ce travail est minutieux et assez long, car il en faut beaucoup pour un bel effet. Pensez à varier les tailles.

Pour la grosse fleur, j’ai choisi de n’en mettre qu’une seule :  vous pouvez bien sûr en mettre plusieurs, de différentes tailles.

Dernières étapes

  • Le gommage : tout en douceur, une fois que tout est bien sec, avec une gomme mie de pain
  • La découpe des cartes, au cutter ou au massicot.
Les deux cartes terminées.

Cette réalisation toute simple peut être déclinée de multiples façons. Essayez d’autres couleurs, des variations de fleur, des lettrage au stylo ou au brushpen…  De même, le motif peut être utilisé pour des enveloppes, des marques pages, ou tout ce qui vous inspire !

J’espère que ce tuto vous a plu ! Si le flower power vous inspire, je vous invite également à visiter mon tableau INSPIRATION | FLEURS sur Pinterest.

 

Bonnes créations !

Véro

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :