Pratiquer une activité artistique est un merveilleux moyen de s’occuper en famille via la manipulation, l’expérimentation, le jeu et l’échange.

Rappelons-nous aussi le bienfait de travailler avec des couleurs : leur puissance vibratoire nous remplit d’émotions et d’énergies positives. Quant à l’eau, matière fluide, dispersante, elle apaise et calme les tensions.

Voici donc un petit atelier facile à monter avec les enfants, qui leur permettra d’expérimenter la couleur, le comportement des pigments et de l’eau et les effets que l’on peut produire.

Pour cet atelier il faut :

  • De la peinture : aquarelle ou gouaches
  • Gros pinceaux
  • Papier aquarelle ou papier dessin
  • Des gobelets d’eau
  • Du papier absorbant
  • Du gros sel, du sel fin
  • Du café moulu, du thé en feuilles
  • Une palette (une assiette blanche fait l’affaire)

L’objectif est :

  • de manipuler la peinture, les mélanges de couleurs, le dosage de l’eau
  • de manipuler le pinceau
  • de créer des effets en ajoutant des « agents » qui vont agir sur la peinture
  • de laisser sa créativité s’exprimer

Comment procéder ?

Ayez tout à portée de main. Les ingrédients peuvent être mis à disposition dans des petites coupelles ou des couvercles

On prépare et on installe tout le matériel sur la table.

On mouille un godet avec un pinceau bien chargé d’eau, et on étale la peinture sur la feuille. On peut étirer la peinture en rajoutant de l’eau, pour former une tâche.

Sur la tâche, on saupoudre un de nos ingrédients : sel, ou café ou thé.

On passe à une autre « tâche » et on recommence, avec un autre ingrédient, et ainsi de suite.

Il faut attendre que la peinture soit sèche pour enlever les résidus en frottant doucement et observer le résultat. Le sel fin fond un peu et colle à la feuille : c’est normal !

Variez les formes, les tâches !

Comment guider les enfants ?

  • Faites l’exercice avec eux, sur votre propre feuille, et montrez-leur les gestes
  • Bien leur expliquer la tenue du pinceau : assez verticale, en appuyant légèrement (sans écraser les poils)
  • Veiller à ce qu’il y ait suffisamment d’eau pour étaler la peinture
  • Veiller à ce qu’il n’y ait pas trop d’eau non plus : dans ce cas, essorer le pinceau et absorber l’excédent d’eau, ou tapoter avec du papier absorbant
  • Les inviter à faire des expériences : changer de couleur, mélanger des couleurs, faire des dégradés, ajouter plusieurs ingrédients sur la même tâche…
  • Essayer, au bout de quelques essais, de ne plus faire des tâches, mais des formes simples: une pomme, une lune, une feuille…
    • Le café sur la feuille imite l’oxydation de la feuille d’automne
    • Le sel sur la pomme imite sa texture
Profitez-en pour faire de beaux dégradés

Durée de la séance

J’ai fait l’exercice avec des garçons de 11 à 12 ans. Ils sont restés calmes, ouverts et attentifs durant 45 minutes, ensuite l’appel du ballon de foot a été plus fort.

Donc selon l’âge et les souhaits de chacun, je pense que vous pourrez consacrer entre 30 et 60mn.

Et après ?

Vous pouvez proposer, un autre jour, une séance de peinture libre (ils font ce qui leur passe par la tête) et les inviter à utiliser cette technique des textures pour enrichir leur œuvre !

Restez branchés sur Lettres & Co, d’autres ateliers vous seront proposés dans les prochains jours. D’ici-là, portez-vous bien et prenez bien soin de vous,

Véro

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.